Du tact et du cran
2 min read

Du tact et du cran

Pour atteindre cette justesse de ton qu’est le tact, il faut beaucoup de cran
Du tact et du cran

Ces derniers mois, je me suis rendu compte d’une chose : tous les défauts rédhibitoires d’un manuscrit tiennent au fait que leur auteur manque (parfois) de tact. L’histoire peut être mal structurée, certains passages moins emballants que d’autres, mais à chaque fois que je me dis : « non, vraiment, ça ne fonctionne pas », c’est un problème de tact.

This post is for paying subscribers only